Nom de la Startup

Samboat

Hello ! Peux-tu te présenter ?

Mordu de nautisme, j’ai toujours navigué sur le bassin d’Arcachon. Lors d’un entretien d’embauche j’ai rencontré Nicolas, passionné de consommation collaborative. Quelques mois plus tard, l’idée de nous associer nous est venue et Samboat est née.

Comment as-tu eu l’idée de créer cette startup ?

Il y a 920 000 bateaux de plaisance en France alors qu’on compte 4 millions de plaisanciers réguliers et plus de 9 millions de plaisanciers occasionnels. En parallèle, un bateau n’est utilisé par son propriétaire qu’en moyenne 10 jours par an et lui coûte très cher.

Notre idée ? Démocratiser la plaisance.
À nous deux, nous avons décidé de répondre à un véritable besoin : Le nautisme était un monde encore trop élitiste et réservé à une classe sociale.
Nous souhaitons permettre à n’importe qui de louer un bateau à un particulier à moindre coût pour pouvoir profiter des plaisirs de la navigation et ce en toute confiance car SamBoat joue un rôle de tiers de confiance dans l’échange entre locataires et propriétaires.
Pour les amoureux de nautisme comme pour les curieux ou amateurs de séjours dépaysants, chaque utilisateur peut trouver son bonheur sur SamBoat.

Quelle solution apportez-vous et quel est votre model économique ?

Nous proposons plus de 500 bateaux de particuliers à la location, à partir de 47€ la journée et quelque soit le niveau de compétence.

Trois solutions s’offrent alors aux utilisateurs :
– la location à quai, en tant qu’hébergement,
– la location avec skipper, pour diriger le navire à ceux qui n’ont pas de permis bateau,
– et la location simple de voilier ou de bateau à moteur.

Le + du service, c’est l’assurance proposée aux propriétaires et qui permet aux locations de se faire en gardant l’esprit tranquille.

Dans les pas des géants de l’économie collaborative, SamBoat est considéré être l’AirBnb du bateau.
Les modes de consommations collaboratives sont aujourd’hui de véritables phénomènes de mode, chaque loisir à son service : Blablacar pour le co-voiturage, Ouicar pour les voitures, Jelouemoncampingcar.com pour les camping-car, AirBnb pour les logements ou encore Zilok pour les objets et matériels de tous les jours. Samboat est la réponse pour le domaine du nautisme.

Quels obstacles as-tu rencontré dans le développement de votre startup et comment y avez-vous fait face ?

En un an à peine, le service a du rapidement évoluer. Notre première version du site internet était bourrée de bugs et l’ergonomie générale n’était pas optimisée.
Depuis début mai 2015, nous proposons un nouveau site plus stable et entièrement repensé. Une application va être créée pour améliorer la navigation sur mobile.

Quels sont vos bes0ins ? Un message à faire passer ?

Tout le monde peut naviguer.
L’économie collaborative permet à tout le monde de louer des bateaux simplement et à des prix cassés : louer sur SamBoat, c’est en moyenne 30% moins cher que via les systèmes de locations traditionnels. Les propriétaires de bateaux profitent également de Samboat pour amortir les frais colossaux que représentent entre autres l’entretien et la place de port. C’est un échange gagnant-gagnant.

Site

https://www.samboat.fr/