France : L’avenir des startups

Selon le baromètre Idinvest d’Avril 2015, la moitié des 18-24 ans auraient envi d’entreprendre, 13% d’entre eux disent même avoir un projet déjà concret. Un phénomène qui ne cesse de croître … Aujourd’hui les français sont de plus en plus attirés par l’entreprenariat.

Pourquoi cette soudaine envie ?

Parce que les jeunes peinent à décrocher des jobs dans l’économie traditionnelle ?

Parce que l’entreprenariat paraît à la portée de tous ?

Parce qu’ils sont séduits par des “success story” tels que Xavier Niel (Free), Frédéric Mazella (Blablacar) ou Jaques-Antoine Granjon (ventes-privee.com) ?

Mais, une chose est sur, c’est que la conjonction astrale n’a jamais été plus favorable à la création d’entreprise.

La France un véritable paradis pour créer sa Startup

On peut voir de plus en plus d’incubateurs-maisons et presque toutes les écoles de commerce ou d’ingénieurs ont montées des formations à l’entreprenariat. Les pépinières, accélérateurs, espaces de coworking poussent comme des champignons dans nos villes et incitent à l’entreprenariat.

De plus, de nombreux évènements sont organisés chaque année, à l’honneur des startups et leurs entrepreneurs, nous les avions énumérés pour vous ici : http://bit.ly/1KWU413

Pour ajouter, le gouvernement nous aide en multipliant les subventions et dispositifs d’aide aux entreprises tricolores innovantes.

Résultat ?

Les grands groupes français comme Orange, Total ou encore Carrefour rentrent en scène. Angoissés à l’idée de se faire prendre la vedette, il multiplient les initiatives de veille et de financement de l’innovation. Comme Total qui a “juste” investi quelques 150 millions d’euros depuis 2008, pour un portefeuille internationale d’une vingtaine de start-up susceptibles d’améliorer son cÅ“ur de métier.

Toutes cette agitation vaut à la France la 1ère place du “Techno Fast 500” du cabinet Deloitte, classement international des jeunes pousses technologiques à plus forte croissance.

Alors oseriez-vous entreprendre ? 😉