Recrutement : Google dévoile son secret, les entretiens d’embauche n’excèdent pas 30 minutes

Auditionner un candidat pendant des heures ne mène à rien. C’est en tout cas le parti que semble avoir pris les recruteurs du géant de la recherche en ligne.

Pour ces recruteurs, il n’y a aucune raison pour qu’un entretien d’embauche ne s’étende au-delà de 30 minutes, à condition de poser les bonnes questions. C’est en tout cas ce qu’affirment Eric Schmidt, président de Google, et Jonathan Rosenberg, ancien vice-président chargé des ventes dans leur livre “How Google Works”. “Un entretien qui dure 30 minutes contient davantage de protéines et moins de graisses, écrivent-ils.

Le temps n’est pas à la discussion superflue ou aux questions sans intérêt. Ainsi, bien qu’il soit possible qu’un même candidat soit auditionné par plusieurs Googlers, chaque entretien ne dure généralement pas plus de 30 minutes. Les dirigeants du groupe jugent les recruteurs suffisamment dignes de confiance pour les laisser se fier à leur première impression et de décider au bout d’une demi-heure s’ils désirent ou non planifier une nouvelle rencontre. Ils se limitent également à un maximum de 5 entretiens, quelle que soit la hiérarchie du poste à pourvoir.

Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. “Il nous est arrivé, au cours de nos débuts chez Google, d’auditionner un candidat très spécial plus d’une trentaine de fois, sans parvenir à décider si nous souhaitions ou non l’embaucher”, témoignent les auteurs du livre. Eric Schmidt et son équipe ont alors décidé d’optimiser l’efficacité des entretiens. Ils se sont rendu compte qu’après un entretien d’embauche, les recruteurs parvenaient à prendre une décision environ 75% du temps.