L’orthographe, le fléau des Français

Les candidatures truffées de fautes d’orthographe partent directement à la poubelle.

35 % des recruteurs écartent les candidatures contenant 2 ou 3 fautes. Pourtant, de nombreux outils gratuits existent aujourd’hui pour améliorer votre niveau. Améliorer votre orthographe pour décrocher un emploi devient simple et efficace.

Mais ce fléau ne concerne pas seulement les candidats à l’emploi : le niveau moyen en français a fortement baissé dans la population en général et dans les entreprises en particulier. Tout récemment, c’est même l’Éducation Nationale qui a donné le mauvais exemple en glissant de grosses fautes dans les convocations au bac et au brevet : « Aucun résultat ne sera communiquer par téléphone. Aucun numéro d’inscription ne sera communiquer au candidat qui ne pourra pas consulter ses notes ».

Si vous n’avez pas trouvé ces fautes au premier coup d’œil, vous feriez bien de vous inquiéter. Alors que de nombreux candidats travaillent régulièrement pour améliorer leur niveau d’anglais, désormais indispensable pour répondre à de nombreuses offres, rares sont ceux qui ont conscience de leur handicap en français. Pourtant, les solutions existent. A commencer par le projet Voltaire, qui propose une remise à niveau individualisée et partiellement gratuite, sous forme ludique, qui délivre même un certificat (pour 60 euros) attestant de votre niveau, sur le même principe que le TOEFL en anglais. Ce certificat est maintenant bien connu de nombreuses entreprises, qui encouragent leurs propres salariés à le passer.

Et même sur vos mobiles: de nombreuses applications iPhone et Android, en général gratuites, permettent de perfectionner l’orthographe mais aussi le vocabulaire, la conjugaison … Des outils indispensables pour réviser les fondamentaux, mais pas suffisants. Pour progresser réellement, il faut intégrer ce souci constant dans tous vos écrits. Même les textos et les tweets !

Bonus Riminder: