[ Startup du Jour ] Easyrecrue

Chaque semaine, Riminder met plusieurs startups à l’honneur : vous souhaitez en faire partie? RDV ici !

Startup : Easyrecrue

Hello ! Peux-tu te présenter?

Bonjour, je suis Mickaël Cabrol, diplômé de l’EM Lyon. Après avoir fondé en 2007 avec deux autres associés, GEOLID, société spécialisée dans la publicité locale sur Internet, j’ai eu l’idée de créer EASYRECRUE en 2013 suite à un séjour aux États Unis.

Comment as-tu eu l’idée de créer cette startup ?

Les recruteurs en entreprises sont de plus en plus inondés de candidatures et de CV divers et variés. Les recruteurs présélectionnent individuellement les CV pour ensuite appeler chaque candidat pour un entretien téléphonique de présélection.

Tout au long de ce processus, le recruteur perd un temps considérable à appeler ses candidats (indisponibilités des candidats, désistements….) et les candidats sont parfois amenés à se déplacer inutilement. De plus, le recruteur ne peut s’apercevoir des aptitudes non verbales du candidat que lors de l’entretien physique qui clos ce processus de présélection. Or c’est le non-verbal qui prime lors des recrutements.

C’est à partir de ce constat de perte de temps et donc d’argent pour les recruteurs que j’ai eu l’idée de proposer aux recruteurs une solution d’entretiens vidéo différés, et de monter EASYRECRUE. Le déclic s’est produit à la suite d’un voyage aux Etats Unis, où j’ai pu constater le succès d’Hirevue, qui propose ce type de solutions aux recruteurs américains.

Quelle solution apporte ta startup et quel est son modèle économique ?

EASYRECRUE est une solution en cloud facilitant la présélection de profils pour les recruteurs en misant sur la vidéo. Le fonctionnement est simple, le recruteur se filme en train de poser des questions aux candidats, et ceux-ci filment leurs réponses avec leur webcam.

Ça permet, du côté du candidat, de valoriser un profil atypique ou non linéaire. Du côté du recruteur les avantages sont multiples : développer sa marque employeur, optimiser le temps consacré à la présélection (50% d’économie de temps), avoir un aperçu plus précis du candidat, et donc gagner en précision dans le recrutement.

Quels obstacles as-tu rencontré dans le développement de votre startup, et comment y avez vous fait face ?

Les fonctions RH sont plutôt traditionnelles et a priori réticentes à la digitalisation. Finalement notre solution a plutôt était bien accueilli puisque nous comptons aujourd’hui près de 150 clients dont nombre de grands groupes comme la Société Générale, Dassault Aviation, Auchan, Total ou encore BPCE.

Quels sont vos besoins ? Un message à faire passer ?

Paradoxalement, notre principal besoin aujourd’hui est un besoin en ressources humaines puisque l’objectif auquel nous nous attelons désormais est notre expansion en France et à l’international. Nous disposons déjà de bureaux dans plusieurs autres pays européens (Italie, Royaume Uni, Espagne et Allemagne), et souhaitons accroître notre pression commerciale sur le marché européen. C’est donc pour cela que nous souhaitons doubler nos effectifs d’ici à la fin de l’année.

Nous avons donc une vingtaine de postes de Business Developers (en France et à l’étranger) à pourvoir.

Site : http://www.easyrecrue.com